2015/11/15

balak gikan sa Paris

Je suis sorti des bosquets du sommeil,
Morose un peu de t'avoir délaissée
Sous leurs branches et leurs ombres tressées,
Loin du joyeux et matinal soleil.


pasensya na Paris kon unsa man
kay wa gihapon koy nasabtan....

Panginhas dire